Categorie: Technique


motobike

En bref : Comment calcul-t-on la cylindrée d’une moto, il s’agit tout simplement du volume maximal de la chambre à combustion. Vous pouvez ainsi obtenir un cubage identique entre un mono-cylindre, bicylindre, 3 cylindres, etc… tout dépend de l’alésage (diamètre du cylindre) et de la course (déplacement en hauteur du piston). Bien évidement plus les courses et alésages sont grands et plus les contraintes mécaniques sont importantes, nécessitant quelques fois à surdimensionner ou choisir des matières plus résistantes (Titane).

Par ailleurs vous entendrez également parler d’un moteur deux litres (principalement dans l’automobile), il s’agit du fait votre cubage peux être remplie par deux litres d’air sachant qu’un litre d’air équivaut à 1000cm3. Nous pouvons donc en déduire que la TRIUMPH Rocket 3 est un moteur 2.3 litres sachant qu’elle cube 2300 cm3.

Ci-dessous vous pourrez calculer le cubage de votre moto en renseignant l’alésage, la course et le nombre de cylindres.


En bref :  Comme on le cite assez souvent, peux importe le flacon tant qu’il y a l’ivresse, justement en terme de motorisation moto il y a de tout. Le plus répandu sur la planète est bien évidement le mono-cylindre, il n’y a qu’à prendre la population de scooter pour obtenir des chiffres ahurissants. Mais le mono n’est pas l’égérie uniquement des petites cylindrées, on en retrouve bien évidement en gros cube ou elle partage la part du gâteau avec les bi-cylindres, trois & quatre cylindres et 6 cylindres !

Petite revue des différentes motorisations, avec leur avantages et inconvénients sachant que dorénavant avec la culture du down-sizing ou tout simplement l’avancé technologique on peut laisser de coté certains préjugés, plus de cylindres n’est pas synonyme de plus de puissance.

Enfin en moto oubliez le Diesel, il y a eu des tentative mais franchement c’est pas une réussite, par ailleurs pour mettre un Diesel performant sur une moto il faudrait un peu plus de place. Bien évidement toute les revues suivantes sont basées sur des moteurs essence.

Mono-cylindre

Clairement la catégorie la plus répandue, avec ces moteurs 2 temps  et 4 temps. Le mono-cylindre est simple de conception et léger en terme de poids. Il tape fort bas régimes (d’autant plus si vous privilégiez un 2-temps)  et coupleux pour les 4-temps.

ktm-sx-250-moteur_small

  • Monocylindre – Moteur 2 temps : Il s’agit de moteur très simple, dont l’intervention mécanique est à la porté de quiconque, il s’use cependant plus rapidement qu’un 4-temps du fait que le mélange est direct (Air, essence et huile) et peut perdre rapidement en compression, d’où la nécessité de vérifier la segmentation suivant votre usage. Cependant un 2-temps vous procurera un plaisir immense car est très vif au démarrage et en reprise. En gros cube route les constructeurs ont pratiquement tous arrêté  car sa consommation peux faire peur (Plus de 10 litres pour une 125 cm3), on en retrouve cependant bon nombre dans le Tout-Terrain.

Références : Enduro Supermotard

 

moteur-husaberg-ecorche-hd_small

  • Monocylindre – Moteur 4-temps : La production actuelle de mono-cylindre est dominé dorénavant par les 4-temps, consommation limité, couple supérieur et quasi-obligation de passer par la concession pour les révisions. Ce type de moteur à injection est régie par électronique et tout comme une voiture pas besoin de rajouter de l’huile toutes les semaines car le moteur baigne déjà dans l’huile, et la juste quantité d’essence en diffusé au travers des injecteurs, ainsi consommation et fatigue moteur réduite, votre 4-temps vous transportera au bout du monde. Le plus gros mono-cylindre de série est chez KTM avec sa DUKE 690.

 

Références : DUKE, 125cm3

 

Bi-Cylindre

big_superquadro_1199_panigale_06_smallCette catégorie est sans doute celle qui à la plage de puissance la plus large, de la YAMAHA VARADEO à la DUCATI PANIGALE, on passe de 13ch à plus de 200ch, l’exploit réside à mettre des cylindres avec un alésage de 112mm à plus de 10000 tr/min, imaginez les contraintes du moteur !

On retrouve encore des 2-temps mais c’est encore plus rare que les mono-cylindre dorénavant tous en 4 temps. La principale raison sont les normes anti-pollution que doivent respecter les constructeurs.

D’une manière générale il faut retenir que moins de cylindre vous possédez et plus de puissance bas régime ou obtiendrez au détriment de l’allonge, par ailleurs ces motorisations sont compactes (En ligne ou en V) permettant ainsi de convenir parfaitement aux entrées de gamme 600-700cm3 comme la ER-6N, Gladius, …

Enfin le bi-cylindre est également le plus esthétique notamment dans sa configuration en V (45° ou 90°) en laissant apparent ses gros cylindres, ici est le domaine des CUSTOMS : HARLEY-DAVIDSON, VICTORY, MOTO-GUZZI, … L’autre raison pour laquelle ces motos aiment ces moteurs est tout simplement qu’ils regorgent de couple, cette notion est le résultat de la masse en mouvement, plus les pistons sont gros et lourd et plus cela vous arrachera les bras au démarrage, c’est la sensation du déplacement de la masse qui vous donnera une banane à chaque accélération.

3-cylindre

3cylIls ont le vent en poupe les 3 cylindres, poussé par les diaboliques TRIUMPH c’est généralement le compromis entre l’allonge du 4-cylindre avec la patate du bi-cylindre au démarrage. Certaines marques comme BENELLI, TRIUMPH, … font confiance au 3 pattes depuis de nombreuses années, et d’autres constructeurs sont en train d’y réfléchir sérieusement notamment YAMAHA avec un projet dévoilé au salon de Cologne.

Le seul problème sur un trois cylindre est que son esthétique est limité, et comment essayer de passer des alésages de plus 100mm sur un trois pattes, cela serait trop large au niveau des jambes… la solution : « TRIUMPH ROCKET 2300cm3« , avec son alésage de 101mm et son couple monstrueux de 21.5 mkg à 3110 tr/min le moteur est monté de manière inversé , ainsi tout les sprties d’échappement sont du même coté.

4-cylindre

suzuki-gsxr-moteurIncontournables, les quatre constructeurs Japonais en font leur gagne pain depuis la mythique CB des années Joe Bar. Ces moteurs ont une allonge sans limite et s’intègre facilement en ligne bien que certains modèles pour obtenir une cylindré importante font du 4 cylindre en V (YAMAHA VMAX).

Ces moteurs offrent une souplesse à bas régimes mais suivant la cylindrée la montée en puissance peux se faire attendre, sur un 600cm3 il faut privilégier les tr/min alors qu’une cylindrée supérieur sera disponible plus bas régime mais sera également plus lourde.

Dans cette catégorie difficile de trouver des motos en dessous de 180 Kg, la moyenne se situant dans les 220Kg, forcément la fonte cela fait du poids !

 

6 cylindre

bmw-six-cylinder-motorcycle-engine-02Mettre 6 cylindres sur un moto c’est possible, soit pour un confort de bonne routière comme la mythique HONDA Goldwing ou la BMW K1600GT, soit pour le fun d’avoir un gros moteur comme la HONDA Valkyrie 1800.

Soyons clair pour cette catégorie il faut éviter de peser 50 Kilos car en moyenne on dépasse les 340 Kg  uniquement pour la moto. Même si certaines aides au stationnement existent il faut quand même pouvoir déplacer l’engin.

Les 6 cylindres se caractérisent par une onctuosité que tout les autres catégories ne peuvent proposer, de part leur puissance vous pouvez vous autoriser à rester sur les rapports hauts à basse vitesse et cela sans a-coups, par ailleurs la reprise se fera franche et sans problème quelqu’en soit le rapport engagé. C’est pourquoi ont retrouve ces moteurs que sur les très grosses routières, et généralement à des tarifs élevés.