Categorie: Argus réel


motobike

En bref : Après une brève étude du marché et de la côte réel des moto fournie sur le site « Le Bon Coin » , ou encore celle lié à la décote moto, nous allons dorénavant cibler cette étude sur l’une des moto sportive préférée de l’hexagone et l’une des plus mythiques, la YAMAHA R1.
L’objectif est de présenter les prix relevés sur Internet sur une base de modèles en état de rouler et n’ayant aucun défaut apparent, ainsi le but est de donner une plage de valeur représentative de la moyenne. Bien évidement suivant les équipements, cette plage de prix peux être nuancée, il y a quelque fois des bonne affaire lorsqu’on connait le prix d’un ligne Akrapovič ;o).

Ce qu’on relève c’est qu’il y a clairement 3 plages de prix :

  1. Première version, de 1998 à 2003, il s’agit de la première forme de la R1, à l’époque elle est compacte, puissante et légère. Basée au départ sur le cadre acier puis teinté noir, l’architecture moteur reste principalement la même, avec une puissance variable entre 150 & 152ch. Cette moto a le poids de l’âge, notamment pour les parties cycle datant de 1998 à 2001, maintenant, de bonnes affaires peuvent être faite car si la moyenne ont des kilométrages important (plus de 50000 km) on constate que le prix plafonne quel qu’en soit l’année. Toutefois est-ce qu’une première version avec peu de kilomètres est intéressante en comparaison d’une motorisation totalement nouvelle sur la seconde version, à vous de voir.
  2. Seconde version, la révolution ! C’est ni plus ni moins que l’actuelle forme de la R1. On passe dorénavant à 172ch pour 172kg, soit un ration 1:1, à l’époque c’est l’avion de chasse à posséder et il faudra attendre bien des années pour que la concurrence revienne sur elle.Ce second palier se situe entre 2004 & 2008, on note cependant que les côtes de l’année 2008 sont légèrement plus élevée alors qu’elle est en tout point égale à la 2007 mis à part si les coloris ne sont pas à votre goût.
  3. Troisième version, de 2009 à 2013, au delà de son optique libellule elle est reconnaissable à son nouveau son. Ces versions incorpore la technologie Crossplane directement venue du MotoGP avec un calage irrégulier du vilebrequin et son ordre d’allumage. Cette technologie qui améliore l’adhérence et le contrôle de la moto en virage. Dans ce troisième secteur on trouve de bonne affaire avec des moto pratiquement neuve mais attention à ne pas dépasser les 12999 euros car à ce prix vous avez un modèle 2012 neuf en concession.

Ci dessous une animation qui présente les différentes répartition de prix par année, par ailleurs pour avoir des détails sur l’année il suffit de cliquer sur les barre de prix.

Pour voir cette animation en plein écran cliquez ici

En bref : Souvent l’acheteur désireux d’avoir un modèle récent se pose une question délicate, vaut-il mieux acheter neuf, déstocké ou tout simplement d’occasion récente. Par ailleurs, est-ce qu’il y a réellement un avantage à acheter une occasion récente, l’avantage financier est-il important.

A toutes ces question la réponse est positive, en moyenne un modèle de 6 mois d’âge (ou de changement de millésimes) avec 5000 km coûte entre 15 & 35% moins cher! La différence de prix se fait suivant les modèles et les marques, sur ce comparatif roadster c’est la Street Triple qui décote le moins (15%) alors que la FZ8 perd plus de 30% de sa valeur.

De plus vis à vis des marques, le déstockage peux être très intéressant (dépendant des stocks des concessionnaires et du taux de ventes versus taux de production fabricant), typiquement mieux vaut acheter une Enduro GAS GAS neuve si vous voulez un modèle récent car la remise peut atteindre 25% en neuf.

Cette étude est basé sur le prix des annonces (Le Bon coin / La centrale), sur des véhicules en très bon état, proche du neuf pour les occasions. C’est donc un résultat factuel, dénuée de toute prise de décision.

Bien évidement, les sportives sont celles qui perdent le plus avec plus de 30% de décote après l’achat, ensuite viennent les Roadsters MidSize avec une perte comprise entre 15 & 30%, puis les Enduro ou la perte est également importante mais « normale » du fait de leur utilisation tout-terrain et des risques associés. D’une manière générale la catégorie plus ou moins à risque (ou exclusive) fait que la décote est en corrélation, c’est à dire plus il y a de risque pour la partie cycle / moteur (Sportive, Enduro, Supermotard, …) e plus la décote sera grande.

Voici les résultats :

  •   YAMAHAR1 : La R1, la sportive la plus vendue en France. D’une manière générale toutes les sportives Japonaises sont à la même enseigne, comptez entre 30 & 35% de décote après l’achat, il y a donc de très bonnes affaires à faire car généralement les modèles aussi récent n’ont pas eu le temps de gouter à la piste et donc utilisés de manière restreinte. Le kilométrage varie entre 12000 et 3000 km pour un millésime d’un an de différence.

  • SUZUKIGSR 750 : Ce modèle apparut en 2011 connait une décote dans la moyenne, et plutôt faible en comparaison des autres modèles de la marque. La remise du modèle déstocké est faible car il n’y a pas d’évolution majeure entre les différents millésimes, juste une histoire de coloris.

  •   KAWASAKIZ750 : A la retraite! , après 8 ans de loyaux service la Z750 passe la main à la Z800, plus puissante et surtout plus chère, comptez 8899 euros pour la nouvelle monture contre 7890 euros pour la 750. Du fait de la sortie du nouveau modèle la décote s’accentue et atteint 30%, proche d’une R1, bonnes affaires à prévoir!. Par ailleurs il est fort probable que l’offre de déstockage va fleurir dans les prochain mois pour atteindre les 20% dans le courant 2012.

  • KTMDUKE 690 : Comme la GSR, privilégiez un modèle d’occasion récent car il n’y a pas de différence entre les deux derniers millésimes, la décote reste élevé et dans la moyenne des roadsters MidSize.

  • HONDA – CB600F HORNET : La notoriété HONDA se paye, parmi tout les modèles de moto les HONDA sont celles qui décotes le moins parmi les constructeurs Japonais. Fort de sa réputation de qualité dynamique intrinsèque et d’une motorisation a toute épreuve la décote est de 22%. La bonne surprise vient des modèles neufs déstockés qui peuvent atteindre 10 à 15%, pour un même produit!.

  • TRIUMPHStreet Triple : C’est la championne de ce comparatif, seulement 15% de décote, c’est 2 fois moins que la plupart des autres modèles, par ailleurs il n’y a pratiquement pas de déstockage car les ventes sont au beau fixe, alors pourquoi faire des remises !

  • KTMEXC 250: Référence Enduro, la EXC se vend bien, donc pas de remise sur déstockage importante, cependant, et cela est valable pour tout les véhicules de cette catégorie la décote la première année est supérieure à 30%. Sur des modèles CROSS la décote peut être encore plus élevée. Dans les millésimes récent il y a de tout, entre-ceux qui ont fait une saison compétition et ceux qui se sont cassé le genoux dès la première ballade.

  • GAS GAS – EC 250: La marque Espagnole a conquis une belle place dans le monde de l’Enduro et conserve de base des tarifs agressifs. De base 900 euros moins chère que la KTM on constate surtout que le déstockage est une réelle affaire, comptez 25% de remise pour un modèle neuf. A ce prix, l’occasion récente n’est pas intéressante car pratiquement au même prix.

La vraie côte moto sur le Bon Coin

En bref : Soyons clair, dorénavant pour acheter une moto nous allons voir la côte sur les différents Argus mais surtout les tarifs pratiqué sur les sites de petites annonces. En réalité, c’est l’offre et la demande qui régie le tarif, ainsi quoi de plus pertinent de prendre les tarifs de ventes moto d’occasion sur le bon coin afin d’en avoir une analyse réelle.

Ainsi l’étude a porté sur 6 véhicules représentatifs des ventes de roadsters & sportives, avec un relevé des prix moyen aux limites basses et hautes, en prenant en compte uniquement les véhicules homologués sur route et en bon état général (Les véhicules suivants ont été ignorés :  les véhicules sans carte grise (Piste)/ kilométrage exceptionnel / Glissade / Chute). Voici la liste des véhicules sélectionnés :

  1. YAMAHA R1 – Sportive – 1000 cm3 : La R1, petite sœur de la M1 garde une aura forte en France comme la GSX-R. Les 1000 cm3 ont en général beaucoup plus de kilométrage de des cylindrées plus modestes (600cm3), par ailleurs l’ampleur de tarif pour une même année peut avoir une très forte amplitude car les kilométrages / équipements / entretien sont généralement assez inégaux. Le rêve de la sportive à partir de 6000 euros pour un millésime 2006.
  2. YAMAHA R6 – Sportive – 600 cm3 : Une sportive sinon rien mais votre budget est limite pour l’achat et pour l’entretien, rabattez-vous vous sur une 600 (ou assimilé), de moyenne 2000 euros de moins que la grande sœur cela reste une bonne alternative.D’autant plus que sur les modèles récents les gabarits et équipement des 600 deviennent de plus en plus proches des cylindrées supérieures. Par ailleurs, les joies de la piste à partir de 5000 euros pour une année 2006.
  3. SUZUKI GSX-R – Sportive – 600 cm3 : Imaginez, plus d’un million de GSX-R se sont vendues depuis sa création, ces quatre lettres résonnent autant que son quatre cylindres aux quatre coins de la planète. Impossible de ne pas l’inclure. La GSX-R reste un peu moins chère que la R6 mais la différence est minime, la grosse différence réside dans l’amplitude des kilométrages, certaines GSX-R affichent des kilométrage record, vous pouvez acheter les yeux fermés en dessous de 40000 Km si l’entretien est suivi, plus d’un d’entre-nous connaissons des 600 ou 750 avec 80000 kilomètres. A partir de 5000 euros pour une 2006 avec 30000 Kms.
  4. SUZUKI GSR – Roadster600 cm3 : Résolument une bonne moto, avec un rapport prix/puissance/fiabilité défiant toute concurrence, la GSR 600 a eu une carrière assez courte (2006 – 2011) ne pouvant faire la différence par rapport à la Z50, cela reste cependant une très bonne occasion. D’une base de GSX-R dégonflée le moteur est increvable (A moins de ne pas mettre d’huile ou de l’éther). Comptez 3000 euros pour une 2006 de 30000 kilomètres. Elle est dorénavant remplacer par la GSR750.
  5. HONDA HORNETRoadster600 cm3 : La guêpe d’HONDA pique un peu plus depuis 2011 avec son restylage, voici un modèle qui a connu beaucoup de refonte pour être toujours au top. Honda fait également valoir sa notoriété de numéro un des ventes 2-roues avec les véhicules fiables et ne nécessitant aucun mode d’emploi. On constate également que cette notoriété permet d’être systématiquement plus chère que la GSR de 500 à 1000 euros, maintenant la fiabilité reste un synonyme d’HONDA. Comptez 5000 euros pour repartir avec un modèle de 2011 comme neuf !
  6. KAWASAKI Z750 – Roadster – 750 cm3 : Comment passer à coté de a reine de ventes gros cube en France, il est clair que la quantité de véhicules à vendre laisse le choix. Privilégiez clairement les modèles les plus récents pour avoir un modèle à jour pour quelques mois…avant la Z800. La Z750 conservera sa notoriété pour les modèles depuis 2007 encore pour quelques temps. La revente est toutefois assez élevé, et même pour les modèles les plus anciens, prévoyez 3900 euros pour les modèles 2007 avec plus de 30000 Km.

Ci-dessous vous trouverez une visualisation interactive des différents modèles par année.

Pour voir cette animation en plein écran cliquez ici

Faits marquants :

  • Les sportives ont une forte amplitude de tarifs car les équipements et kilométrage ne se valent pas,
  • Comptez une réduction de 30 à 40% pour un véhicule accidenté,